A la une 23 juin 2017

Kyllian Guerin l’avenir du surf français !

Kyllian, que tout le monde surnomme Kilou, voyage planches sous le bras, dans le monde entier à la recherche des meilleures vagues. Passion pour laquelle il dédie entièrement sa vie sur le Circuit Européen Pro Junior, tout en suivant en parallèle des études avec le CNED* (Centre National d’Enseignement à Distance).

Kyllian, a 4 ans lorsqu’il fait ses premiers pas sur une planche de surf poussé par son père Arnaud. Dix ans plus tard, il n’a jamais cessé de pratiquer sa passion aux 4 coins du monde, ce qui lui permet d’être pleinement conscient de la diversité que peut offrir la planète : « vivant tous les jours avec l’océan, j’apprends à respecter ce que nous offre la planète. Les océans sont mes terrains de jeux. Depuis tout petit, je suis très sensible à leur protection. »

Une vie articulée autour d’un rêve : intégrer le circuit professionnel de surf (World Champion Tour) et devenir champion du monde. C’est sans compter sur un soutien familial sans faille que Kyllian s’entraîne tous les jours aux côtés de son père ainsi que des meilleurs coachs français et australien (Yan Martin, Arnaud Darrigade et Martin Dunn) pour atteindre son graal : « mon but est d’être champion du monde. J’espère y arriver et je ferai tout mon possible pour que mon rêve se réalise. Je rêve aussi des Jeux Olympiques ! »

En plus de devenir un surfeur professionnel, Kyllian souhaiterait être un surfeur de gros. Ce qui le différencie des autres jeunes de son âge, c’est son aisance et son habilité dans les grosse vagues.
Il suit des entraînements spécifiques avec Gautier Garanx*, vainqueur du Billabong XXL Award en 2014 et garde une approche raisonnée dans le surf de gros : « j’aime aussi surfé des grosses vagues, c’est quelque chose qui m’attire depuis quelques années. C’est indispensable et complémentaire à mon surf. Surfeur professionnel et surfeur de gros… Ca serait un programme idéal ! »

*avec une vague de 20m surfée au Pays-Basque.